"Les sacs du grand aventurier, c'est très bien", ou "Galères en série pour Lord-Claw et Fear-Maker"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Les sacs du grand aventurier, c'est très bien", ou "Galères en série pour Lord-Claw et Fear-Maker"

Message  Sam le Jeu 10 Mar 2011 - 22:55

Lord-Claw a la parole.

"Tout a commencé quand je me suis aperçu qu'il ne me manquait qu'une plume pointue du kwak de vent pour faire un sac du Staca Noviste.

Je me suis mis en tête d'acquérir cette plume afin de confectionner ledit sac, parce que c'est bien pratique d'avoir un sac permettant de stocker mille cinq cent pods.

Je commence par aller voir le monsieur qui s'occupe de l'HdV des ressources de Bonta. "Y'a pas de ça ici, mon bon monsieur" me répond-il en secouant la tête, ce qui a eu pour conséquence dramatique de faire tomber le crayon qu'il a toujours coincé derrière l'oreille. Courtois, je me penche pour le ramasser au même moment où il fait de même, et nous nous retrouvons chacun avec une belle bosse sur le front. Première galère.

J'envoie mon cousin Oppaline voir à l'HdV des ressources de Brâkmar. La seule plume que ces tordus d'ailes-rouges ont mise en vente l'est au prix de cent mille kamas. Eh ben qu'il essayent de la vendre à ce prix-là, moi, je la prends pas. Deuxième galère.

Si je ne peux pas l'acheter, il me faut donc la looter. Mais j'aurais l'air de quoi, moi, niveau 200, à taper du kwak pour récupérer une ressource dont personne ne se sert ? J'aurais l'air d'un schlâps, mais tant pis, il me faut cette plume. Je vais aller faire le donjon kwakwa, où se trouvent beaucoup de kwaks de vent.

Je convoque donc Fear-Maker, le frère d'Oppaline, le disciple de Sram sous-équipé pour m'aider dans ma quête. Tous les autres membres de la famille étant occupés, nous devrons nous débrouiller à deux seulement. Troisième galère.

Nous voilà donc partis, fiers et déterminés, avec nos 519 de PP, à l'assaut du (pas du tout) redoutable donjon kwakwa. On trouve à l'entrée de celui-ci un monsieur, le gentil organisateur Kwakerbak, qui, en plus de porter un nom pourri, me réclame une clef pour me laisser entrer. Ne pouvant l'agresser, je me résous à lui abandonner sa putain de clef une de mes quelques clefs du donjon. Je m'aperçoit alors que Fear-Maker est resté en bas, à s'engueuler avec le gentil connard d'organisateur racketteur de clefs. À ce que j'entendis de la conversation, Fear-Maker devait avoir parlé à Hanniboul Smisse pour pouvoir entrer dans le donjon. Je lui dis de faire ce qu'il lui demande, qu'il ne peut pas le frapper et que c'est le seul moyen d'avoir cette foutue plume. Fear-Maker va donc parler au gentil forgeron Hanniboul Smisse perdu au milieu de la cambrousse dans sa forge de campagne et reviens sur sa dragodinde exténuée. On a perdu dix minutes. On a rien gagné. Quatrième galère.

Fear-Maker, ce blaireau, s'aperçoit alors qu'il n'avait pas la clef de ce donjon. Il fait donc un tour à Bonta où son cousin Hyrydg lui en fournit gracieusement neuf afin qu'il puisse refaire ce donjon à loisir. Cinquième galère.

L'enchaînement de donjon qui s'ensuit n'est qu'une cascades de galères où on réussit les challenge là où en n'en avait pas besoin, où on les loupe quand ils étaient utiles, où on oublie de capturer les groupes, puis de remettre son arme de corps-à-corps et où on tombe sur des kwakwas tous résistants à nos éléments de frappe. On ressort de ces donjon sales, fourbus, griffés de partout, sans une plume pointue en poche mais avec quelques pierres d'âme bienvenues.

On verra bien ce qu'elles donneront...


Si on peut tirer une morale de cette histoire, c'est la suivante : les sacs du grand aventurier, c'est très bien."

Sam
Admin

Messages : 55
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://sam-maxx-lukk.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum